samedi 30 juillet 2011

Vidéo chubs & trouts

Une petite vidéo sans prétention de quelques chevesnes et truites prises à la sauterelle.

samedi 23 juillet 2011

Charly Zander

Encore une demi journée super cool avec l'ami Charly.
Pour une fois, les conditions semblent réunies pour faire une belle session : absence de vent, marée descendante avec un coefficient ni trop faible ni trop fort.
Charly ouvre rapidement le bal avec une perche :Quelques minutes plus tard il récidive avec un sandre :Enfin un poisson pour moi : une perche :Et Charly sort déjà son 2ème sandre :Pas de sandres pour moi, alors je me venge sur les perches :Il est alors temps de changer de postes. Je propose à Charly un poste qu'il ne connaît pas. On arrive sur place et il a le culot de me sortir encore un sandre sous le nez !!!Puis encore un autre !!!!!Je n'y comprends rien, il en est à son 4ème sandre lors que je n'en ai pas touché un seul. Son animation (ou plutôt sa non animation) assez "spéciale" serait-elle la seule qui plaise aux sandres aujourd'hui ? Je me pose pas mal de questions...
La marée bascule alors. Les touches disparaissent aussitôt. Il est temps d'aller voir ailleurs.
Arrivé sur le 3ème et dernier poste de la journée, je prends une perche puis Charly... un sandre bien sûr !!!
Puis quelques minutes avant d'arrêter, je lance mon leurre assez près de la bordure, j'anime légèrement et là, petite touche sèche : enfin un sandre !!!Je me console d'autant plus que c'est le plus beu de la session (61 cm)
J'en ferai un 2ème juste après puis il sera temps d'arrêter.

Avec un total de 15 poissons mis au sec sur cette demi journée, on est plutôt content !

Mention spéciale à charly qui fait 5 sandres !


Petit bonus avec ce film du Whaling II en action :

mercredi 20 juillet 2011

Sale temps mais belles farios

Petite session truite au leurre aujourd'hui. Je me rends sur des postes où j'avais repéré des belles farios mais qui, par temps ensoleillé ne voulaient pas mordre.
Avec ce temps pluvieux, la donne a changé. Premier poste prospecté et première fario : 39 cm, au b'freeze 48 : Je me rends ensuite sur un autre poste plus en aval. Et là je décroche 2 beaux poissons coup sur coup !
Je choisi un leurre flottant (chubby) afin de le laisser descendre vers l'aval sur quelques mètres supplémentaires puis je ramène et c'est la touche. Un beau poisson bien combatif qui fini par abdiquer. C'est une fario de 40 cm mais beaucoup plus grosse que la précédente (c'est également celle de la 1ère photo):Je ferai ensuite des farios plus modestes sur une autre rivière ainsi que des arc en ciel

dimanche 17 juillet 2011

une matinée fraiche et ventée

Sortie en bateau ce matin de 6h à 12h avec Syrius;
C'est sous une pluie assez soutenue qu'on se rejoint à la descente à bateau. Heureusement, elle cessera assez vite et nous laissera tranquille toute la matinée.
La session commence plutôt bien pour moi : j'enchaîne 4 perches en quelques minutes.
Malheureusement ça ne dure pas et les touches disparaissent.
On essaye donc un autre poste, plus axé sur le sandre. Mais rien...
Alors direction les postes à ides. Et là, Syrius se réveille. Il fait d'abord une brème (elle a pris le PN !!!)Puis une très belle ide
Et 2 perches













Il refera une ide en fin de session alors que je ne toucherai plus rien
Une session difficile avec ce vent et des sandres étrangement absents mais un bon moment passé quand même.

jeudi 14 juillet 2011

Ma 1ère truite de mer !!!

Parti au départ pour pêcher encore le chevesne à la sauterelle sur la Béthune, je décide de m'arrêter d'abord sur un parcours de la Varenne que j'affectionne tout particulièrement. Je pêche au poisson nageur, recherchant la truite fario.
Très vite, je prends une truitelle. Je remonte un peu la rivière et arrive sur l'un des postes les plus chauds : une petite cascade suivie d'une fosse relativement profonde. Je choisi comme leurre un Daiwa shinner, bien plongeant. Dès le 1er lancer, je vois une fario qui suit. Au second lancer, elle se jette sur mon leurre mais elle se décroche.
Je relance et je vois une autre fario, d'une trentaine de cm qui tente d'attraper mon PN. Elle le manque et il me semble voir une truite énorme qui la suit. Ai-je vraiment bien vu ou est-ce le fruit de mon imagination ? Dans le doute, je relance, un peu plus vers l'aval cette fois. Je sens une touche, je ferre et là, je comprends que je n'avais pas eu de vision. Je tiens une très grosse truite. Elle me fait une belle chandelle puis s'aide du courant. Problème : je suis monté en 16/100ème et je suis en hauteur par rapport au niveau de la rivière. Je me demande comment je vais pouvoir la prendre. Les minutes s'écoulent. La truite est fatiguée mais je ne peux pas l'attraper. En bas, il y a une marche d'environ 20 cm de large. Je décide de descendre. Je suis sur la marche mais à hauteur de l'eau. Seulement, cette marche est si étroite que je ne peux pas me baisser. Puis je vois un arbre sur ma droite à environ 3 m. Je marche doucement jusqu'à lui en prenant soin de bien garder le contact avec la truite. Grace à l'arbre, je peux me baisser, prenant appui sur le tronc. Je fais venir la truite à portée de main, je la manque une première fois et elle repart vers le large. Je la ramène une nouvelle fois, doucement et cette fois-ci je l'attrape !!! Le scion de ma canne est pris dans des branches et au moment où je remonte, la truite dans ma main gauche et la canne dans la main droite, j'entends un petit craquement que je n'aime pas du tout. Je lève la tête et constate que ce que je redoutais est bien arrivé : que mon scion a cassé !
Tant pis, je pense que c'est réparable et je veux savourer ma prise.
C'est une truite de mer de 58 cm pour 2.5 kgAprès toutes ces émotions, je décide de me rendre sur la Béthune pêcher les chevesnes et les farios à la sauterelle.
Les poissons sont au rendez-vous.
D'abord une fario :Puis des chevesnes dont les 2 plus beaux mesurent 40 cmCes poissons sont vraiment étonnants. J'aime beaucoup leur façon nonchalente d'approcher la sauterelle et finalement de décider de la gober. mais beaucoup refusent au dernier moment. C'est usant pour les nerfs !
Sur la Béthune, je ferai 8 chevesnes, 2 farios (j'en décrocherai 2 également) et 1 gardon.
Une après midi bien cool avec pas mal de poissons et surtout ma 1ère truite de mer !

mardi 12 juillet 2011

C'est sympa la sauterelle !

Petite session sur la Béthune à la recherche des farios et des chevesnes à la sauterelle.
1ère étape : attraper des sauterelles. Pour gagner du temps, j'utilise une petite épuisette d'aquarium.
Le matériel pour cette pêche est assez simple : une canne à toc de 4 m téléréglable équipée d'un moulinet série 1000. Un corps de ligne en 16/100ème, un bas de ligne en fluorocarbone de 16/100ème également et un hameçon n°14.
Aujourd'hui j'y ajoute 2 plombs car il y a du vent.
Je pêche donc à la sauterelle noyée, à vue.
Première coulée et je vois un poisson gober ma sauterelle. Ferrage immédiat. C'est une jolie truite de 33 cm : je descends la rivière et m'arrête sur chaque poste. Je ne tarde pas à ferrer une seconde fario :
Ce sont ensuite les chevesnes qui se réveillent. J'en vois des quantités phénoménales. Certains sont très gros. Malheureusement, ce sont les plus petits qui se laissent prendre.
J'en manque aussi pas mal, et je casse sur un très beau chevesne. Puis je n'ai plus de sauterelles.
Avec la pluie, impossible d'en retrouver alors je prends mon joker : une sauterelle en platique.

Et ça marche aussi bien !!!

La récompense finit d'ailleurs par arriver avec un beau chub de 42 cm. Je referai quelques poissons plus modestes puis malheureusement je finirai par perdre ma sauterelle, accrochée dans une branche.
La pêche à vue à la sauterelle, c'est vraiment sympa et ça change du leurre.
Il faudra que j'essaye sans plomb, en surface. Mais pour ça il faudra beaucoup moins de vent.

samedi 9 juillet 2011

Quelques sandres quand même

Quelques heures de pêche en bateau à la recherche des sandres, perches et ides.
Et ce sont les sandres qui ont répondu présent cette fois-ci.
D'abord avec un poisson de 45 cm pris en tout début de session avec un micro leurre souple (rockvibe shad) destiné à la perche Puis un second de 48 cm pris à la verticale avec un petit one up blancQuelques jours auparavant, une petite session du bord en rentrant du boulot m'avait permis de mettre au sec un sandre de 54 cm grace à un shad GT Les sandres se réveillent donc un peu même s'ils restent difficiles à localiser.
A part ça j'avais amené mon GPS afin de connaître ma vitesse.
Verdict : 46 km/h en vitesse de pointe.