samedi 19 mai 2012

Lucky Man !

Petite session en Seine en bateau cet après midi.
Le temps est (presque) beau. Enfin, il ne pleut pas et il n'y a pas de vent, ce qui est assez exceptionnel en ce moment.
Lorsque je mets à l'eau, la marée est en fin de montante et le courant est faible.
Profitant de ce phénomène, je décide de tenter ma chance en grattant le fond au leurre souple au niveau d'une pile de pont.
Malheureusement, je n'enregistre pas la moindre touche.
Je me rends alors sur différents postes à sandres mais là encore, rien n'y fait. Ils sont complètement absents...
Après plus de 2 heures sans la moindre touche, je décide de tenter de me sauver de la douille qui me tend les bras en pêchant l'ide sur les bordures au chubby.
Mais la réussite me fuit toujours. Ormis une belle touche, je ne vois pas la queue d'une ide ou même d'une perche !!!
Je me remets alors à pêcher le sandre (et oui, je ne peux pas m'en empêcher, c'est une véritable maladie !!!) et c'est toujours le néant absolu.
Il me reste un quart d'heure à pêcher, je suis désespéré et j'ai même envie d'arrêter tout de suite.
Finalement, je m'accorde une dernière chance : je me remets à la pêche de l'ide sur les bordures le long d'un quai, toujours au chubby et avec ma petite Sakura shinjin, que j'utilise habituellement pour la truite.
Après 5 minutes de prospection, c'est la délivrance : une belle ide de 51 cm !!!

Il est alors presque temps d'arrêter et je suis déjà très content d'eviter la douille qui me pendait au nez. Je refais quand même quelques lancers puis, je ne me souviens plus pourquoi exactement (je devais avoir quelque chose à ramasser dans le bateau), je pose ma canne laissant le chubby dans l'eau.
Lorsque que je la reprends, je crois tout d'abord être accroché au fond... puis je m'aperçois que ça bouge au bout de la ligne. Je ferre et constate qu'effectivement, il y a bien un poisson au bout. Vu son combat, je devine qu'il s'agit d'un brochet. Avec ma petite shinjin, ma tresse en 10/100eme et mon bas de ligne fluoro en 28/100eme, je ne suis pas trop fier, mais heureusement, l'epuisette est déployée et je peux ramener un joli brochet de 80 cm !!!

Et voilà comment une nouvelle technique est née : la pêche au leurre posé !!!
Bon j'avoue, j'ai eu une chance assez insolente sur ce coup...
Après ça, je peux rentrer chez moi assez heureux du dénouement de cette session pourtant si mal engagée.

samedi 5 mai 2012

Sessions d'ouverture !!!


Enfin l'ouverture du carnassier !
Je retrouve Cyril à 8h30 à la descente à bateau. Pour une fois il n'est pas en retard, et même en avance !!!
Il n'y a pas de vent et la Seine est un vrai miroir, ça s'annonce bien...
Nous commençons par peigner un de nos postes préférés au leurre souple.
Je monte un ensemble leurre souple/tête plombée fait maison et dès mon 3eme lancer, je prends un petit sandre :

Il n'est pas bien gros mais c'est le premier de la saison et qui plus est avec un de mes leurres, alors il me fait bien plaisir.
La journée commence bien mais malheureusement, après cette prise commence une véritable traversée du désert : plus rien de la matinée !
Nous prospectons pourtant les meilleurs postes à sandres et à perches du secteur mais les poissons sont absents...
Au cours de l'après midi, nous décidons de pêcher les bordures au petit poisson nageur et au mini leurre souple.
Et ça paye d'abord pour Cyril, alias monsieur Perche qui prend une jolie perche de 36 cm à ras du bord :

Quelques minutes plus tard, c'est à moi de prendre une perche :
J'en refais ensuite une autre d'une taille minuscule puis c'est une ide qui me rend visite :


Ces 3 derniers poissons ont été pris avec un mini rockvibe. C'est la première fois que je prends une ide au leurre souple.
Une ouverture quand même bien difficile avec des sandres quasiment absents mais heureusement quelques poissons actifs sur les bordures. Dommage qu'on se soit mis à les traquer si tard...

Quelques jours plus tard, Charly m'invite sur son bateau pour un après midi de pêche en Seine.
Le superhero a vraiment bien aménagé son boat, avec notamment une console de pilotage et un pontage bien sympa : 


La session commence un peu comme la précédente avec la prise d'un poisson très rapidement. C'est une perche de 31 cm qui s'est laissée prendre par mon leurre souple :


Mais là encore, nous n'aurons plus la moindre touche sur ce poste et décidons d'aller tenter notre chance ailleurs.

L'ami Charly au pilotage :

J'ai pu essayer et c'est vraiment génial, ça change complètement de la barre franche. Je sens qu'un de ces jours, il va falloir que je m'installe ça aussi...


Mais revenons à la pêche proprement dite. Nous essayons des postes qui parraissent excellents mais qui malheureusement se révèlent improductifs.
Nous nous rendons alors sur un poste où nous avons de très bons souvenirs de l'année dernière et, alors qu'on commençait à désespérer, Charly sent un toc bien caractéristique. Il ferre et remonte un sandre :



C'est avec un de mes leurres "maison" !!!


Charly enchaîne avec 2 autres sandres dont un de 58 cm qui s'est battu comme un cinglé.



Quant à moi, je décroche 2 poissons consécutivement avant de ramener enfin un joli sandre de 65 cm. Là encore, son combat a été hallucinant et j'ai cru à un beau brochet :



Puis les touches disparaissent complètement.
Nous tenterons un peu les ides sur les bordures mais sans réussite.
Nous arrêtons là la session, assez content quand même d'avoir retrouvé quelques belles sensations.