jeudi 28 octobre 2010

Festiperche !

Aujourd'hui journée entière pour aller à la pêche. (vive les vacances !).
Je mets à l'eau à Oissel vers 9h ce matin et direction mes postes à sandres.
J'en fais assez rapidement 4, tous qualibrés à environ 45-50 cm.
Le 1er au mort manié et les autres au leurre souple (sea shad et one up shad).Puis les touches disparaissent. Je me mets alors à pêcher en verticale avec ma canne casting. Après quelques minutes de dérive, je reçois une belle chataigne. Je ferre et je sens que ça se défend bien. Surprise : c'est un brochet ! il fait 61 cm :Une petite photo sous l'eau avec mon nouvel APN étanche: Après ça la pêche devient plus difficile. Plus la moindre touche.
Je décide de laisser tomber le sandre et passe en power fishing cherchant le brochet et la perche sur les bordures au squirel 61.
Après quelques minutes, je sens une lourdeur au bout de ma ligne. ça remue : pas de doute c'est bien un poisson. Je le vois arriver en surface : il s'agit d'une magnifique perche. Elle mesure 47 cm et pèse 1.3 kg. Mon record de perche est battu !!! Je suis super content car ce record me tenait à coeur.
Ensuite vient la bascule. Je recherche les postes à perches près des bordures.
Il me reste environ 1h à pêcher et je trouve un poste qui dépasse toutes mes espérances. J'enchaine des perches de 35 à 40 up.C'est une véritable frénésie. J'en fais même en posant ma canne, leurre dans l'eau pendant que j'en prends une en photo !
Je pêche au rockvibe (Reins) puis quand les touches s'espacent je passe au chuby et ça repart de plus belle puis au swing impact (Keitech) et ainsi de suite.Je ferai finalement 24 perches en à peine 1 h !!! dont pour les plus belles : 44 - 42 et 40 cm. Les plus petites font autour de 35 cm. Un moment de folie !!! Puis le jour commence à baissser, il est temps de rentrer.
Une petite photo pendant le trajet du retour. Bilan : 31 poissons : 25 perches, 5 sandres et 1 brochet
Une super journée !!!

dimanche 24 octobre 2010

Têtes plombées spéciales

L'efficacité de leurres souples tels que le one up shad de Sawamura n'est plus à démontrer. En revanche, ces leurres ont 2 gros inconvénients : ils sont très fragiles et très chers. Deux ou trois poissons et ils se déchirent et ne tiennent plus sur la tête plombée. Après voir essayé avec peu de succès de "réparer" les one up (colle, chauffage), j'ai eu l'idée (en m'inspirant beaucoup d'un article de "pêche dans mon blog")d'agir plutôt sur les têtes plombées : réaliser une tête plombée différente, qui retienne le leurre.
Pour celà je commence par faire une boucle sur de la corde à piano 70/100ème
Puis je courbe la corde à piano près de la boucle, j'y joins un morceau de fil de cuivre (environ 10 cm) et je la place sur le moule comme si c'était un hameçon.
Je coule le plomb et je démoule :
Je supprime le plomb après la 1ere arrête (attention à ne pas couper le fil de cuivre)
Je fais une épingle avec la corde à piano :
Pour mettre le leurre, il faut d'abord introduire le fil de cuivre par la tête et le sortir environ 2 cm plus loin sur le dos du leurre puis introduire l'épincle
Le fil de cuivre ressortant du leurre est alors enroulé sur la boucle de la tête plombée.
Avec un avançon en fluoro 40/100eme et un triple n°8 planté sur le dos du leurre voilà ce que ça donne. Le leurre abimé, qui ne tenait plus sur une tête plombée clasique est parfaitement retenu par le fil de cuivre.

jeudi 14 octobre 2010

Quelques sandres

Sympatique petite session aujourd'hui, avec 4 sandres dont 1 de 77 cm.
Pourtant la session démarre de manière plutôt gloque. En effet, en arrivant près de mon poste, j'aperçois un homme allongé par terre, regardant une revue et... se tripottant ! Je passe à 5 à 6 m de lui, visiblement sans le déranger et me rends sur mon poste, me concentrant sur ma pêche.
Je prends mon premier poisson au shad GT. Je sens un mou sur la bannière, je n'y crois pas trop mais ferre quand même : c'est pendu. Un sandre d'environ 50 cm.
Puis, n'ayant plus de touches, je décide de changer de leurre. J'opte pour un sea shad (Bass Assassin), que je viens d'acheter.
J'enchaine alors avec 2 sandres dont celui de 77 cm.
En fin de session, je ferrai un dernier poisson suite à une touche très discrête.

samedi 9 octobre 2010

Session en Seine avec Cyril

Après le challenge de la voile, en mai dernier, on s'était promis avec Cyril, de se faire une session en Seine. Il habite en Eure et Loir et connait donc très peu la Seine.
Ce n'est finalement qu'en ce samedi d'octobre qu'on peut enfin réaliser cette session.
En préparant notre matériel, à la descente à bateau de Oissel, on fait la connaissance de 2 policiers très sympas, dont un d'entre eux est pêcheur. Ils nous indiquent qu'on peut laisser nos voitures sur le parking sans le moindre risque.
C'est donc l'esprit tranquille qu'on embarque en cette fin de matinée. La journée est magnifique. J'ai l'intention de faire tous mes postes à sandres du secteur.
Mais avec ce coefficient de marée très élevé (111), le courant est très fort, ce qui rend la pêche difficile.
Je fais un premier sandre de taille modeste au one up shad.Cyril n'est pas en reste : il enchaine avec un beau poisson de 60 cm au shad GT.Il est heureux comme un gamin.
Mais les conditions sont vraiment difficiles. Après la pause casse croute, on va rester plusieurs heures sans la moindre touche.
C'est finalement en retournant sur le poste du matin qu'on enregistrera à nouveau des touches. Malheureusement, on en manquera pas mal. Cyril décroche notamment un beau sandre.
Finalement, je refais un sandre de 60 cm au shad GTPeu de poissons en fin de compte mais une journée quand même bien sympa.
En revanche, de retour à nos voitures, c'est la douche froide : on découvre qu'elles ont été fracturées (nos serrures sont abimées). Cyril aura la désagréable surprise de voir qu'il lui manque du matériel de pêche (3 cannes et moulinets + le scion de sa canne TD mode !!!). Pour ma part, il n'y avait rien à voler dans ma voiture. La serrure a été abimée pour rien.
Bien pénible tout ça...

vendredi 8 octobre 2010

Quelques aménagements de ma barque

Voici quelques aménagements réalisés sur ma barque pour plus de confort d'utilisation.
La seule difficulté a été de ne jamais percer la barque à quelque endroit que ce soit afin de conserver l'étanchéité des doubles parois.Une plaquette de bakélite est fixée sur le bord de la barque. Elle est munie de 2 vis avec écrou à oreille, afin de pouvoir brancher le moteur électrique (bornes + et -). Cette plaquette est reliée à la batterie par un câble qui court le long du bord de la barque.La batterie est fixée au bas du siège avant à l'aide d'un étrier en fer plat ajusté à l'embase du siège et de 2 tiges filetées liées à une planchette en bois qui plaque la batterie par serrage de 2 écrous.Pêchant souvent seul, jai trouvé très utile d'installer une poulie pour descendre et remonter l'ancre tout en restant installé à l'arrière du bateau
La poulie dont les 2 flasques sont découpées dans du contreplaqué est placée à droite du siège arrière par un système d'étrier fixé à la fois sur le siège ( fer plat et tiges filetées adaptés au siège) Une pièce en tôle pliée prend appui sur le bord de la barque afin d'obtenir une fixation rigide lors de l'utilisation du treuil.
La poulie est munie d'un système de blocage à vis pour éviter le déroulement de la corde

mercredi 6 octobre 2010

Rapide session en bateau

Compte rendu de trois petites heures de pêche avec Philippe et son beau bateau. Des poissons assez difficiles à faire mordre et un coefficient de marée très élevé qui ne nous facilite pas les choses.
Philippe pêche au big hammer et rate une touche dès son premier lancer.
Aussitôt après je prends un sandre d'environ 45-50 cm au one up shad.J'en ferai 2 autres par la suite (de taille très modeste), toujours au one up .
Philippe évite la douille dans les toutes dernières minutes grace à ce sandre :Une petite session bien sympa avec l'ami Philippe, malgré des sandres difficiles.