jeudi 30 avril 2015

Dernières mèmères avant l'ouverture carna

Quelques photos de mes dernières sessions truites, qui m'ont permis de prendre encore trois 40 up et pas mal de poissons maillés.
 Une 46 cm au vairon manié près d'une chute d'eau :

Des poissons de 30 à 35 cm à l'UL à la cuiller :
 

Une de 40 cm tout rond, encore au vairon manié près d'une chute d'eau :

On ne voit pas que des poissons quand on va à la pêche.
J'ai pu observer 2 poussins de poule d'eau. Ils avaient l'air perdu.
J'espère que leur mère ne les a pas abandonnés.


Une jolie 35 cm mais avec la caudale abimée :

Et une 45 cm piquée sur le dos, qui m'a donné beaucoup de mal dans un courant assez fort :

Release un jour, release toujours...

Bref, toujours de biens belles sessions truites.
Et même si ces sessions sont bien plus qu'un pis aller, je pense les mettre un peu entre parenthèse ces prochaines semaines avec l'ouverture du carnassier...

dimanche 12 avril 2015

Petite session



Petite session qui me permet de faire encore 2 truites de 40 up.
Tout d'abord ce poisson de 41 cm qui s'est bien battu dans un courant assez soutenu.

  
Une rencontre avec un animal que je n'affectionne pas particulièrement. Il ne s'agit pas d'un serpent mais d'un orvet, qui est en fait un lézard dont les pattes sont atrophiées.



Mais revenons à la pêche. Après quelques truitelles, je termine par une mémère de 49 cm.

Mais une affreuse blessure gâche mon plaisir.
Pas joli du tout.



D'après mes recherches sur internet il s'agirait d'un lymphosarcome (tumeur du tissu lymphoïde). J'ai pris un brochet présentant ces mêmes tumeurs il y a quelques années : http://boblondais.blogspot.fr/2010/03/session-sur-landelle.html



lundi 6 avril 2015

Premiers poissons d'avril

Récit d'une session exceptionnelle sur une rivière normande que je n'avais encore jamais pêchée.
Je commence très en amont, pas loin de la source. L'eau est trop basse à mon gout mais je trouve deux petites chutes d'eau qui se succèdent et qui méritent d'être essayées.
La première ne donne rien hormis une touche manquée.
Je me rends au niveau de la seconde et y lance ma cuiller. Au 3ème lancer une belle fario de 42 cm très grasse se laisse tenter.
Après cette belle prise, j'abandonne ce parcours pour me rendre sur un autre plus en aval.
Je suis toujours à la cuiller, en remontant le courant. Lorsque je ne connais pas un secteur, je préfère éviter de les poissons nageurs, de peur de les perdre.
Et de toutes façons, il faut bien admettre que la cuiller est au moins aussi efficace (c'est moins glamour et moins à la mode mais tant pis...).
Ce second parcours me permet de prendre 5 farios dont la plus "belle"  fait 38 cm malgré une disgracieuse malformation.


Dommage qu'elle soit tordue car droite elle aurait sans doute dépassé les 40 cm.
Je reprends ensuite la voiture et descends encore vers l'aval jusqu'à un 3eme parcours que je ne vais pas regretter...
Et ça commence par une nouvelle 40 up : 46 cm et une robe magnifique !

Je suis déjà super content. Deux 40 up dans une même session, je crois que ça ne m'était jamais arrivé.
Je continue ma prospection, toujours à la cuiller (Mepps dorée n°1) en remontant la rivière.
Je fais rapidement 2 autres truites d'une trentaine de cm.



Puis une bien plus belle : 42 cm. Décidément la densité de belles farios est vraiment exceptionnelle sur ce cour d'eau !




Quelques truites moyennes (mais maillées) plus tard c'est une 43 cm qui est mise au sec.
S'en suit une 38 cm maigrichonne. Typique d'une truite de début de saison.
Une autre d'environ 25-30 cm avec des couleurs magnifiques.
Et ça continue avec une 41 cm.
La remise à l'eau :
Et la fête n'aurait pas été complète sans la cerise sur le gâteau : un magnifique poisson de 50 cm ! 









Deux autres truites (33 et 37 cm) clôtureront cette incroyable session :

Ainsi se termine cette session. Même en rêve je n'en avais jamais fait des comme ça.
17 farios sauvages en une après-midi dont 16 maillées, avec pour les plus belles : 50, 46, 43, 42, 42, 41, 38, 38, 37, 33 cm.
Bien sûr, toutes sont reparties dans leur élément.