samedi 28 avril 2012

Fabrication de leurres souples


Cette fois ça y est : je me lance sérieusement dans la fabrication de leurres souples.
J'ai donc acheté le kit débutant chez Bricoleurre et j'ai réalisé quelques copies.
Je vais vous présenter ici comment j'ai procédé.

 

1ere partie : réalisation d'un moule

Je choisis le leurre à copier (le master) et je le place sur une plaque de liège.
Pourquoi du liège ?  Pour pouvoir maintenir le master bien droit en piquant une aigille à la tête et une à la queue. On peut aussi utiliser une boite en plastique type boîte à leurres et coller le master mais je trouve que la queue est difficile à coller droite.                  
Puis j'encadre le leurre. J'utilise pour celà 2 équerres de bois que je peux glisser pour obtenir la longueur souhaitée. Il faut compter un espace d'1 cm minimum autour du leurre. Je serre bien de chaque côté et je mets de la pâte à modeler pour éviter les fuites de silicone.
Je prépare alors le silicone RTV, en y ajoutant 2 à 5% de catalyseur, qui permettra de démouler entre 7 et 12 heures plus tard.

Il faut très bien mélanger. Le silicone doit devenir uniformément vert.

Il est toujours possible d'ajouter des morceaux d'un moule que l'on ne souhaite pas conserver.

Le silicone est versé sur le master.

Le leurre doit être recouvert sur au moins 1 cm.

7 à 12 heures plus tard (suivant le % de catalyseur ajouté) si le moule a bien durci, on peut le sortir de son coffrage.

On le retourne

Il ne reste plus qu'à sortir le master.

Et voilà : le moule est terminé.

 


2ème partie : coulage d'un leurre souple

Une fois choisi le plastileurre (proportions différentes entre rigide, standard ou soft suivant la dureté que l'on souhaite obtenir), je le mets à chauffer.

Lorsqu'il arrive à la température voulu, il devient gluant et incolore.

J'ajoute les colorants : ici du jaune et du bleu pour obtenir du vert).

J'ajoute également les paillettes.

Une fois le mélange bien remué, je le verse doucement dans le moule en prenant bien soin de le faire rentrer partout (attention à la queue !) 

Voilà ce que ça donne. S'il y a des bavures ce n'est pas grave, je les coupe aux ciseaux après avoir démoulé.

Il faut laisser refroidir pendant 7 à 8 minutes puis il est possible de démouler le leurre.


Et voici le résultat :

Les leurres sont ensuite laissés dans l'eau froide pendant au moins 6 heures, pour qu'ils durcissent un peu.



Conclusion


Les principales difficultés que j'ai rencontrées sont :
  1. la fixation du master lors de la fabrication du moule
  2. le maintien d'une température constante lors du chauffage du plastileurre : si trop chaud, risque de le bruler et si pas assez, le plastileurre colmate. Il existe pour celà un stabiliseur de température.
  3. le coulage du plastileurre dans le moule : bien faire pénétrer dans tous les recoins. Il faut être précis et rapide.

lundi 9 avril 2012

Session fario avec Charly

Petit résumé d'une session fario avec Charly.
Ayant une petite heure devant moi avant de le retrouver, je décide de tenter ma chance sur un parcours repérré préalablement.
La 1ere demi heure ne donne rien. J'aperçois quelques farios mais elles refusent mon leurre.
Puis j'arrive à un poste qui me paraît pas mal : un trou en bordure sous des branches. J'emploie alors une technique qui a déjà fait ses preuves : je me place en amont et je fais descendre un leurre flottant (rapala CD) sous les branches puis je le ramène lentement.
Et c'est la touche. Je mets au sec une jolie fario de 44 cm :

Elle repartira tranquillement dans son élément après la mesure et les photos.
C'est ma 3ème 40 up de l'année et ça fait toujours autant plaisir !
Voilà une session qui commence plutôt bien !

Je retrouve ensuite Charly et sa bonne humeur et je l'emmène sur quelques parcours bien sympa.
Nous ferons chacun quelques farios, pas très grosses mais avec de très belles couleurs.
C'est la première fois qu'on pêche la truite ensemble.
On a fait quelques sessions mémorables en Seine en bateau mais là c'est encore autre chose. L'environnement est vraiment sympa.
C'est tout l'opposé du street fishing !Concentration maximale !!!Bref, une bonne petite session fario avec l'ami Charly...
A refaire au plus tôt !!!

dimanche 1 avril 2012

Quelques photos

Voici, juste pour le plaisir des yeux, quelques photos de farios de mes toutes dernières sessions, sur 2 cours d'eau différents.